Pour la troisième année consécutive, les vignerons de la cave de Monbazillac déploient la méthode de confusion sexuelle pour lutter contre l’eudémis (insecte). Cette technique concerne 210 hectares de vignobles en 2016.

Pour plus d'information, vous pouvez regarder le reportage sur France 3 et télécharger l'article de Réussir le Périgord